Nos expert.e.s du Jury Final 2021 | Tech4Islands | La French Tech Polynésie

Nos expert.e.s du Jury Final 2021

Faites connaissance avec les personnalités emblématiques et experts de l’innovation internationale, de l’environnement et des océans, qui participent au Jury Final de notre grand concours international Tech4Islands Awards.

Fleur PELLERIN

Korelya Capital

Ancienne Ministre & Co-fondatrice


Fleur PELLERIN

Co-fondatrice et directrice associée du fonds d’investissement KORELYA CAPITAL, Fleur PELLERIN est la première personnalité d’origine asiatique à avoir été ministre dans un gouvernement français.

Conseillère référendaire à la Cour des comptes de 2003 à 2016 et présidente du Club XXIe siècle de 2010 à 2012, Fleur PELLERIN est nommée en 2012 Ministre des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique, où elle a lancé l’initiative French Tech.

Secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur, du Développement du Tourisme et des Français de l’étranger en avril 2014, elle est nommée ministre de la Culture et de la Communication dans le deuxième gouvernement de Manuel Valls du 26 août 2014 au 11 février 2016. Quelques mois après son départ du gouvernement, elle quitte la haute fonction publique pour rejoindre le secteur privé en prenant la tête d’un fonds d’investissement.

Fleur est diplômée de l’ESSEC, de l’Institut d’études politiques et de l’École nationale d’administration.

Marie VILON

Mission French Tech

Head of Community


Marie VILON

Marie VILON est Head of Community de la Mission French Tech. Experte en communautés, marketing & communication digitale, elle est responsable des communautés du réseau French Tech en France et à l’international.

Née à Paris, Marie est une globe-trotteuse qui a vécu dans 4 villes françaises, 6 pays à l’international et visité plus de 70 pays.

Marie a d’abord fait ses armes au sein de médias français, en tant que Journaliste Reporter d’Images puis Community Manager, avant de se tourner vers l’écosystème numérique, en créant l’équipe digitale d’une startup.

Son goût pour la tech et l’international l’entraîne ensuite à Dublin, chez Google, comme responsable des communautés et programmes d’experts produits en EMEA et LATAM. Entre temps, elle met en place la stratégie Social Media du Festival de Cannes.

De retour à Paris, elle développe le programme de formations digitales « Google Ateliers Numériques » et gère le partenariat de Google avec le Paris Peace Forum.

Elle a rejoint la French Tech en 2019, en tant que Head of French Tech Community.

Cameron DIVER

Communauté du Pacifique

Directeur général adjoint


Cameron DIVER

Cameron DIVER occupe les fonctions de Directeur-Général adjoint de la Communauté du Pacifique (CPS) depuis octobre 2013. À partir de janvier 2021, il est responsable des partenariats internationaux, de la mobilisation des ressources et de l’intégration de programmes de développement durable. Il assure également la direction du réseau des bureaux décentralisés de la CPS, ainsi que celle du Directorat des opérations et de la gestion. Précédemment il a également été responsable des divisions et programmes de coopération suivants : Pêches, aquaculture et écosystèmes marins, Changement climatique et durabilité environnementale, Santé publique, Statistiques pour le développement.

Avant de prendre son poste à la CPS, Cameron DIVER a occupé, parmi d’autres, les fonctions suivantes : Coordinateur de la coopération régionale et des relations extérieures au gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, Conseiller du membre du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie en charge du budget, de la fiscalité, de l’économie numérique, de la communication audiovisuelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche, avocat et assistant d’arbitrage international de Sir David A.R. Williams QC à Bankside Chambers (Auckland, Nouvelle-Zélande). Il a été chargé de cours en droit constitutionnel, contentieux administratif et contentieux climatique à l’Université de la Nouvelle-Calédonie, et conférencier lors de multiples événements internationaux.

La Communauté du Pacifique (CPS) est la principale organisation intergouvernementale à mandat scientifique et technique du Pacifique, accompagnant fièrement le développement de la région depuis 1947. Organisation internationale d’aide au développement, la CPS fait figure de maison commune pour ses 26 États et Territoires membres qui en assurent la gouvernance.

Kosi LATU

Secretariat of the Pacific Regional Environmental Program

Directeur général


Kosi LATU

Kosi LATU, Director General of the Secretariat of the Pacific Regional Environment Programme (SPREP), leads the premier intergovernmental agency for the Pacific environment. SPREP was established by Treaty in 1993 to provide environmental technical support to the Pacific region.

SPREP has 26 member governments including 5 metropolitan members and 21 Pacific island countries and territories. An accredited entity to the Adaptation Fund and Green Climate Fund SPREP has key priority areas in climate change resilience; island and ocean ecosystems; waste management and pollution control; and environmental monitoring and governance. Kosi LATU previously served as SPREP’s Deputy Director General.

Before joining SPREP Kosi LATU was the Manager of the UNOPS Financial Compliance Programme at the Pacific Islands Forum Secretariat. He also worked for the Commonwealth Secretariat for 11 years in the roles of Special Legal Adviser and Head of the Legal and Economic Division; and Deputy Director for the Legal and Constitutional Affairs Division.

A graduate of Canterbury University, Kosi LATU expertise is in international environmental law, law of the sea and financial compliance

Pablo LOPEZ-HERRERIAS

Association des Pays et Territoires d’Outremer (OCTA)

Coordinateur du Secrétariat de l’OCTA


Pablo LOPEZ-HERRERIAS

Pablo LOPEZ-HERRERIAS est le Coordinateur du Secrétariat de l’Association des pays et territoires d’Outremer depuis Novembre 2019.

Consultant dans la coopération au développement depuis l’année 2001, il a travaillé dans plus d’une cinquantaine de pays à travers le monde, notamment dans les pays d’Afrique, Caraïbes et Pacifique, ainsi que dans les Pays et Territoires d’Outremer.

Pablo LOPEZ-HERRERIAS a travaillé pour le compte des grandes sociétés de coopération comme directeur de programmes et a eu l’opportunité de diriger des programmes allant jusqu’à 110 millions d’euros dans le commerce, le secteur privé, l’agriculture ou la pêche.

Son expérience au sein de la Commission européenne a enrichi son parcours au début de sa carrière.

Pablo LOPEZ-HERRERIAS a fondé plusieurs sociétés et travaille, entre autres, dans les nouvelles technologies.

Titulaire d’une licence en histoire de l’Université Complutense de Madrid (avec un Erasmus à l’Université Libre de Bruxelles), ainsi que d’un MBA de la Solvay Busisness School à Bruxelles, Pablo LOPEZ-HERRERIAS parle couramment Espagnol, Anglais, Français et Portugais.

Tearii Te Moana ALPHA

Gouvernement de la Polynésie française

Vice-Président et Ministre de l'Agriculture, de l'Économie bleue et du Domaine, en charge de la Recherche


Tearii Te Moana ALPHA

Docteur ès sciences, spécialité chimie organique, Tearii Te Moana ALPHA a servi sous les drapeaux comme aspirant au Régiment d’Infanterie de Marine de Fréjus, avant de débuter sa carrière d’enseignant à l’Université de la Polynésie française.

Il s’engage en politique dès 1998, comme chef de cabinet du ministère de la Jeunesse et des Sports du gouvernement de Polynésie française. Chef de la Délégation au Développement des Communes de 2001 à 2003, il devient le premier Directeur de l’établissement public “Vanille de Tahiti” en 2003.

Tearii Te Moana ALPHA est nommé Ministre de la Pêche et de la Perliculture en octobre 2014, puis se verra confier la charge de différents portefeuilles ministériels au sein des gouvernements Flosse, Temaru, Tong Sang et Fritch.

En septembre 2020, Tearii Te Moana ALPHA devient Vice-Président du Gouvernement de la Polynésie française, ministre de l’Agriculture, de l’Économie bleue et du Domaine, en charge de la Recherche.

Élu représentant à l’Assemblée de la Polynésie française sans discontinuer depuis 2008, Tearii Te Moana ALPHA est le maire de la commune de Teva I Uta depuis avril 2014, réélu en 2020 dès le premier tour.

Christelle LEHARTEL

Gouvernement de la Polynésie française

Ministre de l'Éducation, de la Modernisation de l'Administration, en charge du Numérique


Christelle LEHARTEL

Née le 09 décembre 1964 à Papeete (Tahiti), professeure des écoles depuis 1988 et Directrice d’école depuis 2015, Christelle LEHARTEL est élue conseillère municipale de la ville de Papara de 2001 à 2020 et assume la fonction de Maire de la commune en 2015.

Nommée Ministre de l’éducation, de la jeunesse et des sports de mai 2018 à septembre 2020, elle est depuis le 17 septembre 2020 Ministre de l’éducation, de la modernisation de l’administration en charge du numérique.

Elle est notamment Présidente de la commission consultative de l’aide au digital, Présidente de la commission consultative du dispositif de soutien à la création audiovisuelle et numérique, Présidente du Haut comité de l’éducation, Présidente de l’observatoire de l’économie numérique et membre du comité de pilotage (COPIL) « SMART POLYNESIA ».

Les dernières actions menées par son ministère en matière de numérique : le lancement de l’expérimentation télé-enseignement entre l’archipel des Tuamotu et Tahiti, les Assises du numérique éducatif de Polynésie française, du 25 au 27 mars 2021, le lancement de la bibliothèque numérique de littérature jeunesse (www.ebooks.education.pf) en février 2021.

Stéphane DISTINGUIN

Fabernovel & Grande École du Numérique

Président


Stéphane DISTINGUIN

Entrepreneur français et militant associatif dans le domaine des industries numériques, culturelles et créatives, Stéphane DISTINGUIN dirige le groupe Fabernovel qu’il a créé en 2003.

Fabernovel compte désormais 450 talents sur 4 continents (Europe, US, Asie, Afrique) et accompagne près de 80% du CAC40 ainsi que des grands groupes internationaux dans leur transformation numérique et leur trajectoire d’innovation.

Fabernovel lance et accompagne aussi des startups telles que Digitick, KissKissBankBank, Morning – Bureaux à partager ou Urban Campus.

A l’origine de nombreux projets ou dispositifs pour les acteurs de l’économie numérique en Europe ou aux Etats-Unis, Stéphane DISTINGUIN préside la Grande École du Numérique qui forme chaque année pas moins de 10.000 jeunes aux métiers du numérique.

Il a fait partie du groupe d’experts chargé par le Gouvernement en 2018 de proposer des évolutions du système des aides directes à l’innovation.

Frédéric MONCANY DE SAINT-AIGNAN

Cluster Maritime Français

Président


Frédéric MONCANY DE SAINT-AIGNAN

Président du Cluster Maritime Français, Frédéric Moncany de Saint-Aignan a été Senior vice-président de l’Association Internationale des Pilotes Maritimes et a siégé à ce titre à l’Organisation maritime Internationale (OMI).

Membre de nombreuses instances comme le Conseil Supérieur de la Marine Marchande, le Conseil Supérieur des Gens de Mer, le Conseil Exécutif d’Armateurs de France ou encore le Carrefour des professions portuaires à l’Union des Ports de France, il est également Capitaine de Frégate de Réserve (RCit) de la Marine nationale.

Avec de nombreux engagements associatifs tournés vers la mer, Frédéric Moncany de Saint-Aignan est membre du Conseil d’Administration de la Société Nationale de Sauvetage en Mer et Officier du board de l’International Propeller Club de Rouen et de l’European Association of Propeller Clubs.

Capitaine de 1e Classe de la Navigation Maritime et ancien pilote du port de Rouen, il est également officier du Mérite Maritime.

Inès LEONARDUZZI

Digital For The Planet

CEO


Inès LEONARDUZZI

Inès LEONARDUZZI a passé 10 ans à accompagner entreprises et parlementaires dans la stratégie numérique en France et à l’étranger. Elle est PDG de Digital For The Planet, entreprise tournée vers le développement de deep tech durables et professeure visiteure à HEC et Telecom Paris Tech.

Elle est administratrice de sociétés dans le domaine de l’énergie renouvelable et membre associée de l’Institut National de l’Économie circulaire.

En 2019, elle lance avec le député Pierre-Alain Raphan le collectif « IA for My People », un projet pédagogique à visée inclusive visant à démocratiser les enjeux de l’intelligence artificielle auprès des Français.

Inès LEONARDUZZI est élue par plusieurs médias future leader économique (La Tribune, Choiseul, Technikart, Elle Magazine…) et classée parmi les génies du numérique par le magazine économique Capital.

Elle est sélectionnée dans le prestigieux programme Young Leader de l’ambassade franco-britannique à Londres et à Paris.

Daniel HIERSO

Outre-mer Network

Président


Daniel HIERSO

Daniel Hierso est Président et co-fondateur du réseau Outre-Mer Network, Vice-Président de La Nouvelle PME.

Il dirige et organise les sessions des JDS depuis 2014.

Très impliqué dans la vulgarisation de l’entrepreneuriat dans les quartiers dits prioritaires de la ville et en Outre-Mer, Outre-Mer Network a contribué à mettre en réseau physiquement plus de 4.600 entrepreneurs, conseillé et ou financé plus de 400 projets depuis 2009.

Daniel Hierso a en outre co-fondé avec Said Hammouche et Aude de Thuin, le Forum « Osons la banlieue » en 2015.

Raphaëla LE GOUVELLO

RespectOcean

Présidente fondatrice


Raphaëla LE GOUVELLO

Raphaëla le Gouvello est une personnalité mondialement reconnue pour son engagement en faveur de la protection de l’océan depuis de nombreuses années.

Sportive accomplie en planche à voile en ayant à son actif trois traversées en solo des océans, c’est aussi une docteure vétérinaire et universitaire, expert IUCN, scientifique internationale, reconnue dans la gestion intégrée de la mer et littoral, les approches écosystémiques, et la durabilité des activités liées à la mer, en particulier l’aquaculture.

Raphaëla a soutenu en 2019 une thèse sur l’économie circulaire appliquée à un système socio-écologique dépendant de la pêche, avec le laboratoire AMURE à Plouzané. Elle exerce ses activités professionnelles par son entreprise de conseils, services, expertises, recherche et développement, STERMOR.

Sur une planche, comme dans ses recherches, son parcours témoigne de sa passion et de son engagement pour l’océan, les enjeux pour le littoral tant sur un plan environnemental que sur un plan social et économique.

Raphaëla est ainsi impliquée activement, dans le cadre de ses activités d’expert, dans le projet de l’UICN international, AquaCoCo “Aquaculture, Conservation and Coastal communities”, soutenu par l’Agence Française du développement, et qui a fait l’objet du film à Zanzibar “ A Common Challenge – Aquaculture and Marine Conservation”.

Raphaël CUVELIER

Plateforme Océan et Climat

Vice-Président


Raphaël CUVELIER

Raphaël CUVELIER est Vice-Président de la Plateforme Océan et Climat, l’un de plus importants réseaux internationaux de la société civile qui vise à promouvoir le rôle majeur de l’océan face aux défis climatiques. Il est en charge du plaidoyer et de l’action internationale et préside l’initiative Sea’ties qui valorise les solutions développées par les villes littorales et leur territoire face à l’élévation du niveau de la mer.

Il était encore récemment directeur des programmes de la Fondation Prince Albert II de Monaco dont il a participé à la création. Il y a développé de nombreux projets relatifs à l’océan et aux régions polaires. Il a notamment joué un rôle clé dans la proposition faite au GIEC de produire un Rapport Spécial sur l’Océan et la Cryosphère. Il a créé The Med Fund, dédié au financement des aires marines protégées de Méditerranée.

Il a été directeur associé d’INSEP Consulting, un des plus importants cabinets de conseil en management, comptant parmi ses clients quelques-uns des plus grands groupes de l’industrie et des services tels que Michelin, Bosch, PSA, Chanel et Sanofi.

Ingénieur agronome, spécialisé en phytosociologie et en écologie tropicale, il a travaillé sur des programmes de recherche sur le pastoralisme au Niger avec des nomades peuls et touaregs. Membre élu de la Chambre d’Agriculture du Jura, il a fait partie des précurseurs du développement de l’agriculture biologique en France.

Victoria SMANIOTTO

Fondation Solar Impulse

Head of Outreach


Victoria SMANIOTTO

Avec près de dix ans d’expérience dans le secteur des technologies propres, Victoria SMANIOTTO dirige désormais l’équipe « Outreach » de la Fondation Solar Impulse, stimulant l’adoption de solutions rentables pour protéger l’environnement.

Victoria a quitté la France pour étudier les affaires internationales et les entreprises sociales à HEC Montréal en 2010, elle a découvert le secteur des technologies propres grâce à son premier emploi en tant qu’analyste en développement de marché pour une entreprise de réfrigération propre de 2012 à 2014, et a renforcé sa compréhension des opportunités stratégiques et des défis du secteur en travaillant au sein de la grappe québécoise des technologies propres, Ecotech Québec, de 2014 à 2020.

L’une de ses missions était de soutenir l’internationalisation des PME québécoises en technologies propres, elle s’est alors jointe à International Cleantech Network en tant que chef de secrétariat en 2016 et a aussi lancé et dirigé Canada Cleantech de 2016 à 2020.

Son expérience dans la création d’écosystèmes et la gestion des parties prenantes dans le secteur des technologies propres a permis à la Fondation Solar Impulse de créer des partenariats stratégiques avec des pôles de technologies propres à l’échelle mondiale, aidant la Fondation Solar Impulse à atteindre son objectif d’identifier 1 000 solutions efficientes autour du monde.

Thomas FOUQUET

CNES - Centre National d'Études Spatiales

Conseiller du Directeur - en charge de l’Innovation, des Applications et de la Science


Thomas FOUQUET

Thomas Fouquet est Ingénieur, Docteur en physique et titulaire d’un MBA.

Après une carrière de chercheur (physique des plasmas appliquée à l’énergie de fusion) et d’entrepreneur dans les technologies (co-fondateurs de sociétés dans les biotech, le digital, notamment) en Californie, Thomas rejoint le CNES en juin 2017 comme Conseiller du Directeur – Innovation, Applications & Science.

Dominique CAIGNART

Bpifrance

Directeur des Outre-Mer


Dominique CAIGNART

Après des études commerciales, Dominique CAIGNART réalise tout son parcours professionnel comme Chargés d’Affaires, Délégué Régional puis Directeur Régional au sein du réseau du CEPME puis de la BDPME.

En 2001, il prend en charge l’animation et l’appui commercial du Réseau National BDPME puis est nommé mi-2005 Directeur du Réseau OSEO Île-de-France.

De 2012 à 2020 il dirige les Réseaux IDF/DOM de Bpifrance. Puis il est nommé mi-2020 Directeur des Outre-Mer du groupe Bpifrance.

Il est également Administrateur de la société BPIFRANCE REGIONS.

Johann REMAUD

Business France

Coordinateur Outre-Mer & Animation réseau institutionnel national


Johann REMAUD

Fort d’une expérience de 20 ans dans l’accompagnement à l’international, dont 10 ans cumulés, consacrés aux entreprises des Outre-Mer, Johann anime le réseau de partenaires commerciaux et coordonne la stratégie de développement de Business France, de la Team France Export et de la Team France Invest pour les Outre-Mer en liaison avec les acteurs institutionnels locaux et nationaux.

Salwa TOKO

Conseil National du Numérique

Past Présidente


Salwa TOKO

Salwa TOKO est la fondatrice et présidente de l’association BECOMTECH, et Past Présidente du Conseil National du Numérique.

Le CNNum est chargé d’étudier les questions relatives au numérique, en particulier les enjeux et les perspectives de la transition numérique de la société, de l’économie, des organisations, de l’action publique et des territoires. Il est placé auprès du secrétaire d’Etat chargé du numérique.

Après une carrière en Afrique de l’Ouest, Salwa a travaillé à Paris pour la Fondation Agir contre l’exclusion (FACE), où elle a lancé le programme Wifilles, qui vise à réduire l’écart entre les sexes dans les secteurs de l’informatique et de l’ingénierie.

BECOMTECH a été créé avec un seul et même objectif : construire le premier pipeline européen de futures femmes ingénieures.

BECOMTECH s’efforce d’éduquer, d’inspirer et de doter les filles et les femmes du secondaire des compétences et des ressources nécessaires pour saisir les opportunités de l’industrie high-tech.

Stéphane MURIGNIEUX

Institut de la Transition Écologique des Outre-Mer

Président


Stéphane MURIGNIEUX

Après un début de carrière de journaliste et producteur, Stéphane MURIGNIEUX évolue dans la communication et fonde Septième Sens, l’agence de référence dédiée à l’univers de la nature, de la découverte, et des explorateurs qui furent ambassadeurs dans les années 90 de ce qui deviendra l’écologie puis le développement durable.

Il a créé et dirigé le pôle Voyages Professionnels chez Voyageurs du Monde, avant de rejoindre la Direction Générale de la Fondation Sylvain Augier, pour la préservation des paysages et l’éducation à l’environnement puis l’Institut National de L’Économie Circulaire en qualité de DGA en 2017.

En 2019, il fonde l’OCCE, Fédération Européenne de l’Économie Circulaire et préside depuis novembre 2019 l’ITEDOM – Institut de la Transition Écologique Des Outre-Mer .
Think and Do Tank multi-acteurs dédié à l’Économie Circulaire et à la Transition Énergétique des acteurs des DOM et des territoires insulaires, l’ITEDOM est le partenaire de la FEDOM, de l’ADEME, du ministère de la Transition Écologique et Solidaire, du Ministère des Outre-Mer et des collectivités ultra-marines.

Le MTES le nomme en 2020 Médiateur du déploiement de la consigne en Guadeloupe.

Olivier KRESSMANN

La French Tech Polynésie

Président


Olivier KRESSMANN

Polynésien de cœur depuis 35 ans, Olivier KRESSMANN a connu les premières grandes aventures informatiques de la Polynésie française des années 1990 et plus particulièrement en matière de réalisations Logiciel dédiées à la gestion de PMI/PME. Après 4 années de Développeur au sein du Bureau d’Études la SSII INFORMATIQUE DE TAHITI (IDT) puis 2 années comme ingénieur technico-commercial en Logiciel de gestion, il lui est donné l’opportunité en 1992 de participer au rachat d’IDT au sein d’un groupe de cadres.

Directeur Commercial puis Cogérant, c’est en 2005 qu’il en devient le Président/actionnaire majoritaire et poursuit l’élargissement du périmètre d’activité de la société pour une transformation stratégique en 2018 en la SEN INNOVATIVE DIGITAL TECHNOLOGIES (IDT).

Co-fondateur de l’Organisation des Professionnels de l’Économie Numérique (OPEN), Président du MEDEF Polynésie (2014-2018) et depuis mars 2020 1er vice-Président en charge de la commission ÉCONOMIE, membre du comité Public/Privé fondateur du Plan de développement de l’écosystème numérique SMART POLYNESIA, Olivier KRESSMANN est depuis avril 2018 à la tête de la très active association Digital Festival Tahiti organisatrice des 3 éditions internationales du même nom.

C’est en avril 2019 qu’entouré de toute son équipe, il conduit au succès de la labellisation « La French Tech POLYNÉSIE » de l’association.

Convergence des forces d’innovation de la Polynésie française, LA FRENCH TECH POLYNÉSIE fédère les startups et entrepreneurs innovants polynésiens, en interactions avec les grandes entreprises, les écosystèmes de recherches publics et privés, ainsi que les institutionnels et les investisseurs.

Cette association loi 1901 a initié et anime la dynamique mondiale Tech4Islands, l’innovation PAR et POUR les îles, visant à faire émerger des solutions innovantes pour un développement insulaire plus autosuffisant, durable, inclusif et résilient, créateur d’activités et d’emplois nouveaux.