Bioceanor | Tech4Islands | La French Tech Polynésie
Logo_Bioceanor

Bioceanor présente AquaREAL : la première station météo sous-marine connectée et dotée d’intelligence artificielle

Lauréat du Grand Prix Tech4Islands Awards 2019

Bioceanor a développé la première station météo sous-marine dotée d’intelligence artificielle qui permet d’analyser la qualité de l’eau en temps réel et par prédiction.

AquaREAL est la station météo sous-marine connectée de Bioceanor. Cette innovation, mise au point à Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes), est destinée à la mesure de la qualité de l’eau dans les mers, océans, rivières, lacs et aquacultures du monde.

Alliant des technologies de pointes telles que l’internet des objets, le big-data et la biologie, AquaReal permet de mesurer en temps réel la qualité de l’eau et de pouvoir obtenir des informations sur l’évolution de la qualité de l’eau à 48 heures.

Bioceanor est une startup française, basée à Sophia-Antipolis (06), créée depuis 2018, co-fondée par Charlotte et Samuel Dupont, deux docteurs en biologie marine et spécialisés dans l’analyse de données. Maxime Lafont vient compléter le board de Bioceanor et apporte son expertise sur la qualité de l’eau dans l’environnement. La société compte aujourd’hui 6 employés et un partenaire en Polynésie française (Assystem Polynésie) et des clients à l’international !

 

Le board de Bioceanor

  • Dr Charlotte DUPONT (33 ans) a un doctorat en microbiologie d’AgroParisTech. Pendant son doctorat, elle a travaillé avec des mathématiciens pour établir un modèle de régulation de la glycolyse chez Bacillus subtilis. Le but était d’optimiser sa croissance et de produire des composés d’intérêt industriel avec des techniques de bio-ingénierie. Pendant les 3 ans de ce projet, elle a accumulé une énorme quantité de données pour alimenter le modèle mathématique et a été sensibilisée aux problèmes Big Data. Ensuite, elle s’est formée aux outils d’analyse Big Data comme Hadoop et Spark ainsi que les techniques de machine learning. Elle a obtenu des certificats de l’université de San Diego et BerkeleyX. Elle a ensuite travaillé à EasyGlobalMarket sur la gestion des données et la visualisation dans des projets européens qui s’intéressent notamment à la surveillance de la qualité de l’eau (WAZIUP, PROTEUS). Au sein de Bioceanor, elle est responsable du développement d’AquaReal et AquaBio.

 

  • Dr Samuel DUPONT (34 ans) a un doctorat en microbiologie environnementale de l’université Pierre et Marie Curie. Au cours de son doctorat, il a travaillé sur une approche pluridisciplinaire pour décrypter les réseaux d’interaction microbienne dans les éponges marines. Ses recherches récentes ont été focalisées sur l’analyse des microorganismes marins responsables, en Méditerranée, des mortalités chez l’huître creuse du Pacifique. Il possède plus de 8 années d’expertise dans le domaine de l’écologie microbienne. Il s’est formé aux techniques de pointe en bio-informatique et d’analyse de données. Aujourd’hui, il est impliqué dans le développement de la startup Bioceanor, notamment à travers les projets de surveillance de l’eau. A travers Bioceanor, il s’intéresse également au développement de dispositif de biologie intelligente pour des problématiques environnementale et de santé.

 

  • Dr Maxime LAFONT (30 ans) a un doctorat en microbiologie environnementale de Perpignan. Au cours de son doctorat, il a travaillé sur des problématiques aquacoles, et de gestion de qualité de l’eau pour limiter l’impact sur les cultures marines. Maxime est responsable de la recherche et développement au sein de Bioceanor.

 

Répondre aux enjeux majeurs de la préservation de l’environnement et du réchauffement climatique

Au sein de Bioceanor, nous focalisons nos développements pour différents marchés tels que l’aquaculture, la surveillance des plages, des rivières, lacs et plans d’eau, des ports et de la surveillance environnementale.

Afin de répondre à cet enjeu majeur de la préservation de l’environnement et face au réchauffement climatique, nous avons mis au point la solution AquaREAL, qui est la première station météo sous-marine connectée dotée d’intelligence artificielle.

Avec 35 dispositifs déployés depuis la fin de l’année 2018, cette station météo sous-marine connectée a satisfait de nombreux clients dans l’ostréiculture, la surveillance de rivière, des plages, des piscicultures, des producteurs de spirulines et bien d’autres !

 

Prédire à 48 heures l’évolution de la qualité de l’eau

Cette innovation permet de récupérer des données issues de mesures sur la qualité de l’eau en temps réel, 24H/24 et 7J/7. Nous mesurons des paramètres les plus simples comme la température ou l’oxygène dissous jusqu’aux paramètres plus complexes comme le taux de chlorophylle. Les données sont accessibles n’importe où dans le monde depuis la plateforme web AquaREAL, entièrement personnalisable (logo, seuils, alertes, historique…), permet de visualiser les données en un seul clic depuis n’importe quel navigateur web et smartphone.

Ces données sont ensuite transférées puis analysées dans nos serveurs afin d’utiliser des algorithmes et prédire à 48 heures l’évolution de la qualité de l’eau (Offre de Service AquaBIO) et l’évolution des paramètres physico-chimiques qui la compose.. Dès 2020 nous proposerons des services de prédiction de la qualité microbiologique de l’eau.

La solution AquaREAL comprend également la gestion d’alerte SMS ou courriel nécessaire pour certains des marchés auxquels est destinée notre innovation. La station se décline en deux versions, une version avec un boîtier électronique à fixer (AquaBOX) et une version avec une bouée porteuse (AquaBUOY).

 

L’innovation à plusieurs niveaux

  • Au niveau de la partie électronique (AquaBOX et AquaBUOY) : Nous intégrons dans ces dispositifs des technologies issues du monde l’internet des objets (IoT). Nos dispositifs sont entièrement autonomes en énergie et indépendant des réseaux de télécommunications classiques. Nous utilisons la technologie LoRaWan (ondes radio longues portées) qui permet de connecter les stations météo à plus de 30 km des côtes, sans câbles ni besoin de réseau mobile. Dès le mois de novembre 2019, nous prévoyons l’amélioration de nos services de télécommunication via l’intégration de la communication satellitaire Iridium. Ce système est entièrement connecté via une chaîne de transfert de données, de la réception jusqu’à l’affichage et l’analyse, mise en place par Bioceanor.

 

  • Au niveau de la partie prédictive : c’est dans cette partie que se situe le cœur de l’innovation de Bioceanor. En effet, nous utilisons l’intelligence artificielle pour le traitement en temps réel et par apprentissage dans le développement de nos algorithmes prédictifs.

 

  • Au niveau de notre approche : notre innovation se situe aussi dans l’accompagnement de nos clients. Nous mettons en place un suivi allant de la conception du projet jusqu’aux conseils spécifiques. Cette innovation est soutenue par l’équipe actuelle, désignée pour répondre aux attentes des différents marchés. Nous proposons des offres de services, vous permettant d’avoir un rapport annuel, présentant l’analyse statistique des données.

 

Bioceanor est reconnue et primée au niveau mondial pour ses innovations avec les récentes participations à des salons d’innovations de renommée mondiale comme au CES 2019 à Las Vegas (USA) et VivaTech 2019 à Paris avec la délégation régionale SUD.

 

Lauréat du Grand Prix Tech4Islands Awards 2019, Bioceanor présente en avant-première au Digital Festival Tahiti – Tech4Islands sa toute nouvelle version d’AquaREAL, qui intégre une bouée connectable par liaison satellite. Ces innovations vont permettre à la Polynésie de surveiller toutes ses zones d’intérêt, y compris les îles les plus inaccessibles.